MGI BFC – Cabinet d'études & de conseil

Externalisation de la fonction contrôle interne

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on email

La mise en place d’une fonction de contrôle interne dans une entreprise dépend généralement du contexte de l’entreprise en matière de préalables organisationnels, humains et culturels nécessaires à la réussite opérationnelle de la fonction et à la création d’un climat réceptif dans l’entreprise.

Généralement, les petites entreprises ne disposent pas de ressources suffisantes pour la mise en place d’une fonction de contrôle interne. Dans ce cas, le recours à l’externalisation présente l’une des solutions envisageables. Toutefois, même dans les grandes firmes, l’externalisation de la fonction de contrôle interne peut être envisagée dans le cadre d’un choix stratégique de gestion. Ceci nous amène à étudier les avantages du recours à l’externalisation de la fonction de contrôle interne.

Les avantages de l’externalisation de la fonction contrôle interne

L’externalisation de la fonction de contrôle interne peut procurer plusieurs avantages qui peuvent être regroupés en trois catégories :

  • Avantages stratégiques
  • Avantages financiers
  • Avantages opérationnels

Avantages stratégiques

Les petites entreprises n’ont pas toujours les moyens pour disposer des ressources et des outils suffisants et compétents pour assurer la mise en place d’un système de contrôle interne.

L’externalisation de la fonction contrôle interne constitue un choix et une solution pour les entreprises. Elle permet à l’entreprise de se doter d’un système de contrôle interne et transformer ainsi leurs coûts fixes en coûts gérables. En effet, l’externalisation permet à l’entreprise d’acquérir plus de flexibilité en matière de gestion des coûts.

Avantages financiers

Le coût de l’externalisation de la fonction contrôle interne peut se révéler moinscoûteux que sa mise en place en interne.

Pour les entreprises de taille importante, l’externalisation peut leur procurer un avantage financier si l’entreprise ne dispose pas des compétences nécessaires pour mettre en place une fonction de contrôle interne efficace.

Ainsi, l’externalisation de la fonction contrôle interne peut procurer des avantages financiers en termes de gains de coût pour les entreprises quelle que soit leur taille et leur complexité mais ceci ne peut justifier un recours automatique à l’externalisation de la fonction sans étude préalable.

Avantages opérationnels

L’externalisation de la fonction de contrôle interne permet à l’entreprise de se doter rapidement de professionnels compétents et expérimentés pour une mise en place rapide de la fonction.

Organisation de l’externalisation et règles à respecter

Afin d’éviter tout conflit d’intérêt et de perte d’objectivité, l’entreprise qui envisage l’externalisation de la fonction contrôle interne ne doit pas s’adresser au cabinet d’audit externe en charge de son commissariat aux comptes pour la réalisation

Lors du recours à un prestataire externe, pour l’exécution d’une mission de contrôle interne, il est important que contractualiser d’une façon précise et détaillée la relation entre les deux parties.

Ainsi, les cabinets d’expertise comptable et de conseil, prestataires de tels services, doivent apporter toutes les diligences nécessaires pour l’accomplissement de cette mission, tout en respectant les normes professionnelles d’indépendance et d’objectivité.

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres Articles